7e et 8e, dur dur les Europe

Même si nos Normandes Margaux Bailleux et Adèle Brosse n’ont pas démérité, le haut niveau senior et la marche qu’il représente sont encore inaccessibles.

La Havraise, (7e) promu chef de nage du quatre de couple femme s’impose dans la finale B de ces championnats d’Europe de Poznan (Pologne) disputés dans des conditions parfaites de ramerie. Il faudra revenir l’année prochaine encore plus forte pour pouvoir décrocher une qualification olympique la mi-mai.

La rouennaise qui découvrait la catégorie A, a elle aussi, buté sur les repèchages pour s’octroyer une place parmi les six meilleurs équipages européens. Fin de saison 2020, en attendant une possible place d’un quatre sans barreuse pour Lucerne aussi à la mi-mai.