Gravelines… à huis clos

Ce championnat de France disputé dans les Hauts de France sur trois jours ressemble à un parcours du combattant au vu des restrictions sanitaires imposées. Les Masters, para-aviron et seniors, au nombre de près de 1400 athlètes devront se cotoyer sans jamais se croiser dans le parc de l’AA.

Ouverture dès le vendredi avec les Masters, les représentants normands y seront en nombre, avec le CN Belbeuf (6 équipages; la SN Caen-Calvados (4 équipages); le CNA Rouen (3 équipages); et le CN Diepe (1 bateau). Le samedi, entre les para-aviron et les seniors, le programme sera copieux. En sport adapté, nous retrouverons nos habituels représentants de Dieppe en 2x mixte(médaillé 2019); la SHA Le Havre avec trois bateaux.

Reste les seniors de Caen, Rouen et du Havre avec sept équipages engagés. Les havraises Clara Valinducq et Margaux Bailleul viendront y défendre leur titre de 2019 du deux de couple, avec une adversitée de qualité (26 eng.) et un 2e bateau des soeurs Toutoux, Ambre et Gwendoline. Le club de Caen présente deux bateaux, un quatre de couple garçon et un huit fille dont la première ambition sera d’atteindre la finale. Pour le club de l’île Lacroix, trois équipages, un deux avec barreur composé des ex-poids légers Benoit Robin et Antoine Jegousse, qui peuvent flirter avec le podium (7 eng.). L’habituel quatre sans barreur féminin régulièrement sur le podium du championnat (10 eng.) M. Loubeyre-E. Klimacek-C. Loisel -A. Brosse. Et pour terminer la représentation normande, un quatre de couple de jeunes loups (17 eng.) L. Pruvost-H. Larcheveque-S. Vandercoilden et P. Verger, le récent champion d’Europe -23 ans.