Margaux Bailleul, 9e à Tokyo

La rameuse normande n’a pas à rougir de son résultat en finale B ; elle échoue au pied d’une place de finaliste (les huit premières) mais réalise cependant ,avec ses équipières du quatre de couple, une performance de choix devant les USA et à quelques secondes de la victoire de cette finale B. Après la performance du deux de couple femme en finale B aussi, les rameuses françaises ont pu assister au sacre de Hugo BOUCHERON et Matthieu ANDRODIAS, champions olympiques en deux de couple.