Europe : Margaux Bailleul franchit un nouveau cap…

Dans une équipe de France brillante (8 finales), la rameuse de la Porte Océane a réussi avec sa coéquipière Hélène Lefebvre, de la Société de l’Encouragement du Sport Nautique, a entrer dans une grande finale chez les « grands » (6e). Ce championnat confirme s’il en est son potentiel et sa volonté. Après plusieurs saisons brillantes dans les catégories de jeunes, Margaux souhaite déjà taper plus haut pour intégrer le gratin mondial. Direction une manche de coupe du monde (Zagreb), puis la régate de qualification olympique à Lucerne courant mai. Ceci dans quel bateau, la parole reste à la DTN.

Pour la rouennaise Adèle Brosse, ce championnat d’Europe se solde par une dixième place en quatre de pointe sans barreuse. On peut espérer une meilleure prestation à Lucerne pour pouvoir prendre la direction de Tokyo.